L’ETABLISSEMENT SOCIAL ET MEDICO-SOCIAL : UNE ORGANISATION DE TRAVAIL PARTICULIERE ?

Code article : 2ASH31306

20.85  22.00 

Frais d'envoi en France : +0.01€

Considérer l’organisation de travail qu’est l’ESSMS comme un construit humain

Frais d'envoi en France métropolitaine, Monaco et Corse : +0,01 € TTC par exemplaire commandé. Pour les DOM-TOM et l'Europe : 10% et 20% pour les autres pays.

Description

L’ouvrage invite à considérer l’organisation de travail qu’est l’ESSMS comme un construit humain, autrement dit constitué comme un ensemble de professionnels qui s’y investissent avec leur histoire, leur personnalité, leurs intérêts et leurs compétences. Pour se consacrer à leur public, ces acteurs doivent coopérer et cela nécessite que leurs interactions soient pensées à partir de leur utilité les uns pour les autres et de leurs propres besoins pour agir ensemble : besoin d’une unité de sens dans le poste de travail, besoin d’un groupe d’appartenance, besoin d’une figure de référence, besoin d’une continuité d’action

Après avoir énoncé les concepts en sciences humaines (cadre symbolique, imaginaire collectif, autorisation/autorité, pouvoir, allocation de ressources…), sur lesquels il fonde l’analyse du fonctionnement de l’ESSMS et des situations problèmes qui s’y produisent, l’auteur considère les facteurs aujourd’hui déterminant de son environnement : désinstitutionnalisation, bientraitance, droits des usagers, personnalisation de l’accompagnement, contrôle, planification, évaluation, parcours et dispositifs…Puis, à partir d’exemples issus de son activité de consultant formateur et de son propre exercice de direction, il aborde le fonctionnement de l’organisation de travail et les dispositions la structurant : définition des places et responsabilités respectives, champs d’autorité, rendu-compte, double niveau de responsabilité, recours à l’échelon supérieur, articulations entre directions d’ESSMS et directions fonctionnelles du siège, sanctions disciplinaires, rapport de l’encadrement au groupe, confrontation au rapport de subordination, etc.

L’auteur préconise une organisation de travail déconcentrée et multipolaire, reposant sur la délégation de responsabilité et le rendu-compte, sans doute structurée par certaines dispositions et procédures modélisées mais d’abord fondée sur la subsidiarité et la contextualisation, enfin ouverte sur son environnement, pensée aussi en porosité avec son milieu local, ouvert au partenariat requis par le principe de parcours de vie de la personne.

Sommaire

  • Un socle et un environnement
  • Établir les places/connaître sa place
  • Déterminer la responsabilité/en rendre compte
  • Reconnaître le besoin d’une appartenance proximité/faire équipe en référence à
  • Accompagner les transformations/y participer dans une continuité d’existence

Auteur

Bertrand DUBREUIL

Éducateur spécialisé de formation.
Titulaire d’un doctorat en sociologie du travail et du CAFDES.
De 2003 à 2016, Directeur de Pluriel formation-recherche, un organisme de développement professionnel continu